Sélectionner une page
L’activité en home office est favorisé pour les freelances à l’heure du coronavirus

Le Coronavirus est une réalité au niveau mondial et nous devons tous nous adapter. Il est certain que nous allons trouver le moyen de vaincre cette maladie, mais en attendant il nous faut nous adapter et trouver des moyens efficaces de renforcer notre équipe et continuer nos projets pour sortir de la crise parmi les gagnants.

 

1: C’est le bon moment pour le télétravail

 

Le télétravail est dans la routine de plusieurs freelances depuis toujours, notamment en infographie 3d et en image de synthèse… Avec le confinement du mois de Mars, il a été constaté que les entreprises procurent davantage à travailler avec des freelances qu’avant.

Avec le Coronavirus la tendance à la réduction des déplacements s’intensifie. C’est le moment idéal pour travailler sur des projets graphiques qui sont facilement réalisables à distance.

 

2: Le travail à distance est moins coûteux, globale et réalisable de chez soi

 

Il y avait une époque où tout se passait lors des rendez-vous présentiels, du travail en équipe avec une présence physique.

Je suis convaincu qu’au-delà du Covid-19 et des mesures de confinement, nous assistons à un changement de paradigme :

  • Le futur est aux changements des modes de travail
  • Le futur est aux économies de temps de déplacements, tant pour les salariés que pour les entreprises
  • Le futur est à la qualité de vie pour les salariés et les dirigeants

Nous sommes à l’ère du digital et du travail à distance, des réseaux sociaux et des outils de communication : WhatsApp, Slack, Zoom, Trello, wetransfer.

 

3: L’heure est à la décentralisation en matière de fournisseurs et cela implique de l’efficacité immédiate

 

Dans le temps, le business était au porte-à-porte, aujourd’hui il est au digital. D’une certaine façon, c’était confortable quand on devait se rendre au bureau pour accomplir les 8 heures journalières de travail, mais comme le révèle aujourd’hui le coronavirus, ce genre de modèle est finalement dangereux pour tout le monde (fournisseurs et clients).

L’émergence de l’économie collaborative a pu également être observée lors de la précédente décennie.

À mon sens, l’avenir est aux sociétés capables :

  • de sécuriser leurs approvisionnements en ayant des fournisseurs multiples et à distance
  • de sécuriser leurs ventes en multipliant leurs clients

Cette évolution ouvre des opportunités immédiates commerciales à de nombreuses sociétés … C’est le retour des “petits”. La crise du Coronavirus est une prise de conscience de nos grands groupes. Ils ont besoin de décentraliser leurs fournisseurs. Fini le temps d’avoir un seul fournisseur.

C’est le moment d’avancer pour les « petits » fournisseurs que nous sommes pour la plupart.

Restons focalisés : avançons en innovant pour sortir gagnant de la crise sanitaire que nous vivons

C’est le bon moment pour changer nos habitudes d’organisation pour s’adapter au nouveau monde qui vient. À nous d’adapter notre fonctionnement et de travailler à distance avec des professionnels qui peuvent le faire sans aucune conséquence sur la qualité du service rendu pour que cette crise soit moins pire pour notre business.

 

Pour aller plus loin : Rendez-vous téléphonique pour me présenter vos besoins de médias à produire